LA JUSTICE DOUTE… MAIS VALIDE LES TRAVAUX DU GCO !
Partager

En rendant son verdict sur le dernier référé pour l’arrêt des travaux du GCO, le tribunal administratif aura réussi l’impossible tâche de donner raison aux opposant·e·s tout en permettant la poursuite des travaux. En effet, ce-dernier reconnait « des doutes sérieux quant à la légalité de l’arrêté attaqué », et par cet argument donne raison à la démarche et à la mobilisation militantes. Cependant le point suivant de l’avis du tribunal stipule « qu’à titre exceptionnel », en raison « de l’intérêt public majeur » du projet ainsi que suite à des « troubles à l’ordre public nécessitant la présence des forces de l’ordre », le tribunal rejette la requête d’Alsace Nature.

Europe Écologie – Les Verts Alsace prend acte de la décision du tribunal, mais appelle à continuer la lutte, aussi bien juridiquement que sur le terrain, tout en agissant dans une logique de non-violence. Les agressions et provocations, rappelons-le, ne viennent pas des opposant·e·s.

Dans ce dossier, les avis des expert·e·s et de la population n’ont pas d’importance aux yeux de l’État et de son zélé représentant local, le préfet. Malgré ce flagrant déni de démocratie, les opposant·e·s montrent que la mobilisation citoyenne ne faiblit pas !

À moyen terme, nous souhaitons porter les projets de transports alternatifs au tout-voiture évoqués par différents acteurs. Nous revendiquons aussi qu’à court terme soit mise en place une vignette poids lourds, la fameuse écotaxe. Le rééquilibrage du transit dans la plaine du Rhin entre la France et l’Allemagne ferait alors du GCO un projet encore plus absurde.

EELV Alsace soutiendra les alternatives au GCO et continuera de pointer du doigt les irrégularités de ce projet désastreux pour notre santé, notre qualité de vie, notre environnement et notre porte-feuille !

Cécile GERMAIN-ECUER et Mickaël KUGLER, co-secrétaires d’EELV Alsace